Quel est le coût des obsèques avec crémation ?

Juil 8, 2021 Funéraires
Quel est le coût des obsèques avec crémation ?

De plus en plus de personnes pratiquent l’incinération depuis les dernières années. Certains défunts expriment leurs dernières volontés d’être incinéré avant de mourir. Dans d’autres cas, ce sont les familles qui choisissent la crémation comme mode d’obsèques pour leur proche décédé.

Comment se déroule la crémation funéraire ?

La crémation est plus précisément une technique funéraire consistant à réduire le corps du décédé en cendres. Elle se déroule en plusieurs étapes. La famille du défunt fait le recueillement devant le corps le jour de la crémation et ce avant la mise en bière. Une cérémonie des funérailles se tient alors dans une salle qui y est spécialement destinée au crématorium. Celle-ci se passe de la même manière que celle l’inhumation : discours de l’officiant, musique, lecture de textes et prise de parole des proches se succèdent. Vient ensuite, la mise en cercueil et l’introduction du corps à l’intérieur du cercueil dans le crématorium. Pendant l’étape de la crémation proprement dite, la famille présente est invitée à sortir pour ensuite venir récupérer l’urne cinéraire après la crémation. L’organisation des obsèques est prise en compte par une entreprise de pompes funèbres.

Obsèques avec crémation : frais de crématorium

Les tarifs de service de crémation dans un crématorium diffèrent selon la région et aussi selon le crématorium. Les tarifs vont de 500 à 900 euros environ. Pour l’urne funéraire et la plaque d’identité, elles peuvent osciller entre 80 et 200 euros.

Obsèques avec crémation : tarifs des pompes funèbres

Estimée à environ 2500 euros,  le tarif incinération comprend plusieurs services funèbres et produits liés aux funérailles. Avant l’incinération, plusieurs étapes doivent être suivies. Notamment, le transport de corps (tarif au kilométrage et location de voiture) vers son domicile ou la chambre funéraire ; (en moyenne 100 euros pour un séjour de plus de trois jours) la mise en bière ; (il faut prendre en compte le coût du cercueil, environ 400 à 500 euros) la fermeture du cercueil ; la taxe de crémation (20 euros) ainsi que d’autres services de soins et conservation comme le thanatopraxie, les services religieux, et d’autres démarches administratives. Sans oublier les urnes funéraires, les fleurs et les annonces nécrologiques. Certains services sont facultatifs.

Règlementation sur la dispersion des cendres

Certaines lois régissent la dispersion des cendres après la crémation. Les proches du mort peuvent par exemple disperser les cendres dans la nature sous réserve de la suivie de certaines règles. Notamment : celle de la déclaration à la mairie, de la dispersion dans des lieux naturels non aménagés comme la montagne, la mer ou les forêts.

Par contre, il est strictement interdit de les disperser dans des jardins publics, voies publiques, fleuves ou rivières. D’autre part, une dispersion des cendres en pleine mer doit faire l’objet d’une déclaration à la mairie de commune de départ du bateau. Les familles peuvent aussi choisir la dispersion par voie aérienne. Disperser les cendres peut également se dérouler dans des espaces privés (jardins, parcs ou forêts). Il y a d’autre part, les jardins du souvenir qui sont destinés à la dispersion des cendres et au recueillement de la famille en deuil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.