Comment gérer la démotivation de l’emploi?

Avr 16, 2021 Services entreprises
règles pour ne pas démotiver son équipe

Améliorer la motivation et gérer la paresse au travail sont un effort conjoint, entre l’employé et son supérieur, au nom de l’entreprise. Dans un premier temps, le travailleur doit reconnaître qu’il ne fait pas son travail comme il le devrait et s’intéresser à l’amélioration de ses performances, comprenant que cela l’affecte personnellement dans tous les aspects de sa vie: économiquement, socialement. L’humeur et même en santé. Simultanément, la direction doit s’occuper de ses subordonnés, les valorisant comme le moteur qui fait fonctionner l’entreprise.

Améliorer la motivation

Pour rester motivée, la personne doit savoir qui elle est et ce qu’elle recherche, et aussi se demander si son travail l’aide à y parvenir. Il faut se demander pourquoi vous travaillez, et à partir de là projeter ce qui vous pousse à continuer, les raisons pour lesquelles vous vous efforcez chaque jour et les rendez visibles; il est recommandé de les noter ou de les disposer graphiquement dans un espace proche de la zone de travail. Des éléments tels qu’une photo de famille, une photo de la maison idéale ou de la voiture de rêve sont un moyen pratique de stimuler l’engagement au travail. De même, disposer d’un espace physique dédié uniquement à celui lié à l’emploi, qui n’est pas partagé avec d’autres activités, est un élément important de la création de l’habitude de travail, car il aide à entrer dans le contexte et à se concentrer.

Dans le cas où la personne se sent incapable de s’encourager et de trouver la motivation nécessaire pour accomplir ses tâches professionnelles, il est préférable de demander conseil au psychologue de l’établissement ou à un professionnel de la psychologie extérieur à l’entreprise au cas où elle n’en aurait pas, afin qu’il amorce un processus d’accompagnement et de résolution des conflits personnels qui empêchent le travailleur de se sentir à l’aise et proactif dans son emploi.

L’entreprise, pour sa part, doit également se rappeler qu’elle travaille toujours avec des personnes pour des personnes et qu’il faut se soucier à la fois du client et de l’employé. Il est important de valoriser qui est derrière le travail acharné, de respecter leurs efforts et d’écouter leurs besoins et suggestions, et dans la mesure du possible, de les mettre en pratique.

La gestion d’entreprise

Un bon leadership se traduit par des employés motivés qui sont de plus en plus efficaces, efficients et efficients. Pour cela, il existe des conseils utiles pour mener à bien une excellente gestion des ressources humaines et, par conséquent, une bonne gestion d’entreprise, ce sont les suivants:

Planifier la formation des employés: s’assurer que les employés améliorent leurs compétences et leurs capacités dans leur domaine de travail les rend plus compétents dans le travail qu’ils effectuent, ce qui est une incitation très efficace pour augmenter la motivation au travail.
Mettre à jour les méthodes de travail: la facilitation des processus de travail se transforme directement en avantage de productivité, car elle les rend de plus en plus rapides et plus faciles et donc beaucoup moins fastidieuses à réaliser. Optimiser le matériel informatique et assurer une communication plus directe entre les différents secteurs de l’organisation, réduire l’utilisation de notes, d’avis et de paperasse inutiles sont quelques-uns des exemples qui pourraient servir à mettre à jour les processus d’affaires.
Analyser les subordonnés pour reconnaître leurs talents et capacités: connaître et comprendre les employés, leurs façons d’être, de penser et d’agir et bien sûr, leurs compétences professionnelles, est la clé pour savoir en tirer parti en fonction des objectifs commerciaux et de la productivité.
Améliorer la communication interministérielle et favoriser le travail d’équipe: c’est l’un des conseils les plus pratiques, car plus les employés sont intégrés entre eux, meilleur sera le travail qu’ils feront ensemble, en plus de permettre un environnement de travail agréable dans lequel tous les travailleurs peuvent se sentir à l’aise , motivés et énergiques pour travailler.
Reconnaître les pics de motivation et en tirer parti: en tant que manager, vous devez comprendre que la motivation est un cycle et que vous ne pouvez pas forcer un employé à avoir envie de travailler. Cependant, au lieu de générer un conflit pour cette raison, il est préférable d’utiliser les moments de moindre motivation pour analyser le travail déjà effectué, planifier des stratégies, planifier de nouvelles tâches, évaluer les objectifs atteints et proposer les prochains objectifs à atteindre. Un travail plus intellectuel et moins pratique est idéal dans les moments où la motivation semble vouloir s’échapper du corps des travailleurs.
Encouragez la discipline et l’engagement: même en sachant que la motivation est un cycle, il fait également partie d’un bon leadership d’apprendre à ses subordonnés à rester en action et à ne pas abandonner le travail. Même si l’énergie est réduite et que des tâches plus simples sont effectuées pour réduire la pression, l’important est de continuer à avancer, d’avancer selon ce qui est prévu. Les ressources humaines permettent de gérer les relations sociales dans l’entreprise. Visitez notre site   BDES     pour plus d’informations.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *