Comprendre ce qu'est la filtration d'air

L'air que l'on respire est chargé d'éléments polluants en tout genre. Afin d'en limiter les effets néfastes, l'utilisation de filtre à air est indispensable. Cependant, le système de filtration de ce type de dispositif ne marche pas à tous les coups.

En quoi consiste la filtration d'air ?

Afin d'assurer une meilleure qualité de l'air, l'usage d'un système de filtre à air est recommandé. Ce dispositif est composé de fibres qui permettent la capture des particules polluantes présentes dans l'air. Cependant, aucun appareil à ce jour ne peut garantir une totale pureté de l'air. En effet, l'air, bien que filtré, contient toujours des particules polluantes. Toutefois, la quantité de ces dernières s'en trouve malgré tout réduite. Il faut savoir que l'air que l'on respire contient des agents qui peuvent être nuisibles à l'organisme. En tant que spécialiste en filtration d'air, le dispositif de filtration doit réduire le plus possible les éléments polluants contenus dans l'air.

Les types de filtres à air existants

D'une manière générale, le filtrage de l'air se décline sous deux formes. D'un côté, il y a les filtres destinés à bloquer certaines particules présentes dans l'air. De l'autre côté, vous pouvez trouver des filtres conçus pour traiter certaines molécules dans l'air. Il faut savoir que dans le cas d'un filtre à molécule, le dispositif est constitué en grande partie par du charbon actif. Ce composant a la capacité de retenir les éléments gazeux en les absorbant. Par ailleurs, le charbon actif peut se présenter sous différentes formes. Le choix du composant approprié dépendra surtout de l'utilisation que l'on souhaite faire du filtre. À part cela, toujours selon les besoins, le filtre peut se constituer d'une simple plaque de grille. Certains modèles en revanche disposent d'un système de filtrage dit « sec ». Ces filtres sont composés de fibres faites de matières synthétiques qui se présentent sous forme de plaques planes ou plissées. Pour les besoins de filtrations plus poussées, l'utilisation de filtres absolus est recommandée. Ce type de dispositif permet de retenir les particules les plus infimes.

Les méthodes de capture des particules de l'air

Lors de la filtration d'air, ce dernier est débarrassé en partie des éléments gazeux et particules polluantes qu'il véhicule. Cependant, au vu de la constitution de la majorité des filtres utilisés, quelques impuretés peuvent persister. Au niveau du filtre, quatre méthodes de capture des particules peuvent s'appliquer. L'effet de diffusion fait appel au mouvement de Browne. Grâce à ce dernier, les particules suivent le mouvement de l'air. Au moment où ce dernier passe au travers des fibres, les particules dont il est chargé restent accrocher au dispositif. L'effet de tamis, comme son nom l'indique, consiste à retenir les particules de tailles pouvant être stoppées par les fibres du filtre. L'effet d'interception quant à lui tire avantage de l'attraction des particules vers les fibres. Ce qui a pour effet de les retenir dans le filtre. L'effet d'inertie agit surtout sur les particules de masse assez élevée. Dès le moment où ces dernières heurtent les fibres, elles restent piégées et l'air s'en trouve ainsi débarrassé.
En conclusion, la filtration d'air est certes efficace, mais elle ne peut assurer une totale pureté de l'air. En effet, les particules et les molécules polluantes peuvent malgré tout échapper aux fibres contenues dans ce dispositif.

Lire la suite